La Bibliothèque Nationale de Finlande

Mailis Bremer – Laamanen, Directeur du Centre de Préservation et de Numérisation

«Nous avons des collections fragiles et les scanners i2S sont parfaitement adaptés pour la numérisation de ce type d’ouvrages».

First Image La Bibliothèque Nationale de Finlande
Second Image La Bibliothèque Nationale de Finlande

Problématique 

L’un des premiers projets de la Bibliothèque Nationale débute en 1998. Le Centre de préservation et numérisation de la Bibliothèque souhaite numériser des journaux scandinaves appelés « Tiden ». 

L'objectif du Centre de numérisation est de développer "l’océrisation", la numérisation de collections beaucoup plus importantes et l’intégration d’un glossaire. Pour i2S, la difficulté se situe dans la partie "océrisation" du texte avec des caractères gothiques (Fraktur).


Avantages

La haute qualité d’image des scanners i2S est un facteur de succès pour la reconnaissance des caractères. L'ajout d'un alphabet gothique lors de "l’océrisation" des textes améliore nettement les résultats.

Aujourd’hui, le Centre de préservation et numérisation emploie 8 opérateurs et utilise deux SupraScan II. 

Third Image La Bibliothèque Nationale de Finlande
Arrow top white