Manuel Valls visite l’usine du futur

Manuel Valls visite l’usine du futur

Hier, jeudi 27 octobre, nous étions en ébullition chez i2S. Nous avons eu l’extrême privilège de rencontrer le Premier Ministre, Manuel Valls dans le cadre du programme « Usine du Futur » lancé par la Région Nouvelle Aquitaine.

Mais qu’est-ce donc l’usine du futur en Nouvelle Aquitaine ?

Initié en février 2014, le programme « Usine du Futur » regroupe aujourd’hui 290 PME de plus de 20 salariés et ETI sur toute la Nouvelle Aquitaine (Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes).

Ce programme s’appuie sur trois piliers :

  • l’outil de production ;
  • l’organisation industrielle ;
  • et l’homme dans l’usine (formation, condition, de travail et management).

Ce programme ambitieux, il s’agit de  « faire de la Nouvelle-Aquitaine un leader du renouveau industriel français à l’heure du numérique et d’accompagner les entreprises vers un nouveau modèle d’usine à la fois compétitif, humain et respectueux de l’environnement ».

40 minutes pour convaincre, du savoir-faire au faire-savoir

Le showroom des scanners i2S

Le showroom des scanners i2S

En parlant de programme, celui imaginé par les compagnons d’i2S était dense pour la visite de nos célèbres convives, le parcours sinueux leur permettait de naviguer sur un fil rouge «  voir ce que l’œil ne saurait voir ». Pas simple à réaliser mais comme toujours chez nous, nous y sommes arrivés malgré la cohorte de journalistes.

Pascal Thuilliez, Responsable du développement commercial sur une zone Afrique, Europe, Proche Orient et Philippe Bayle, notre grand expert qualité d’image chez i2S recevaient le Premier Ministre, le Président de la Région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset et le Président du Conseil Général de Gironde, Jean-Luc Gleize, dans notre showroom dédié à la diffusion de la culture et du savoir.

Bien qu’i2S soit une PME  « made in France », pour les grandes institutions nationales – bibliothèques, archives, nous sommes considérés comme les « Yves Saint Laurent » de la numérisation de documents rares et précieux grâce à nos scanners haut de gamme.  Notre suite logicielle patrimoniale LIMB, qui équipe nos scanners de livres est développée en mode agile, permettant ainsi aux bibliothèques les plus prestigieuses et aux archives nationales de plus de 100 pays, de gérer numériquement leur fonds patrimoniaux. Ainsi, en toute humilité, nous participons à la sauvegarde du patrimoine de l’humanité, domaine d’activité dont nous sommes aujourd’hui un des leaders mondiaux. Selon nos calculs, la base installée de nos scanners de livres permet la numérisation de 10 milliards de pages chaque année.

A la rencontre de nos ingénieurs

Présentation de la caméra Terahertz

Présentation de la caméra Terahertz

La deuxième étape consistait à présenter nos produits et quelques prototypes. Bruno Hiberty, ingénieur opticien avait la responsabilité de présenter notre caméra Térahertz. Partenaires du C.E.A. Tech dans le cadre d’un laboratoire commun dédié au développement de solutions d’imagerie Térahertz  et d’imagerie multi-spectrale, cet accord nous permet de nous positionner  parmi les acteurs incontournables du secteur. Pour répondre à ces challenges, ce laboratoire commun, doté d’une plateforme technique aux moyens conséquents permet de tester, caractériser et valider des matériaux. Les ondes Terahertz sont des ondes pénétrantes dans certains matériaux et non-ionisantes, demain, nous fabriquerons la caméra qui permettra de voir à travers les murs ou scannera un livre fermé.

D’un pas rapide et agiles comme nos ingénieurs maison, nos hôtes découvraient le prototype d’un scanner disruptif, un autre dédié au suivi de cellules  et notre sonde dentaire 3D produite en  « lean durable ». Par cette méthode, nous produisons déjà 1000 exemplaires par an, d’une sonde  endo buccale révolutionnaire, certifiée ISO 9001 et ISO 13485.

A la rencontre de compagnons libérés

Pour finir son parcours, le Premier Ministre souhaitait s’entretenir avec des salariés afin d’échanger sur l’entreprise libérée. Deux membres du comité d’entreprise, Anne, technicienne de production et Daniel, notre R.S.I, accompagnés d’Alicia Malé, ingénieure traitement d’image et de Fabrice Dupuy, ingénieur commercial.

Chez i2S, nous avons un objectif primordial : ouvrir le champ d’initiative des compagnons pour passer de la collaboration (travaillons ensemble) à la coopération (faisons œuvre commune). Ainsi, nous nous employons à entraîner nos collaborateurs vers toujours plus d’autonomie afin d’être encore et toujours plus compétitifs. Libérer les énergies et l’intelligence collective pour la réussite de tous, permet à nos équipes, alignées sur la stratégie de l’entreprise, de travailler de manière autonome et totalement responsable. Nous nous organisons en « squads »,  nous travaillons dans la bienveillance et le respect, nous exploitons des méthodes et outils communs comme les speed meetings, un CRM, le Lean Canvas, le lean durable, le 5S, le scrum, etc.

On est heureux chez i2S

On est heureux chez i2S

Monsieur Manuel Valls a glissé dans l’oreille de Jean-Louis Blouin, le Directeur Général d’i2S  « Vous avez l’air d’être tous heureux ici. Merci de votre convivialité et de votre accueil. Félicitez vos équipes pour le travail accompli et portez haut les couleurs de la technologie française à l’étranger. »  Même si i2S permet de voir ce que l’œil ne saurait voir, effectivement chez nous, les salariés ont la banane et osent un peu plus chaque jour et ça se voit !

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Share This